ABOUT ME

Christo%20Boidachef%20%20Portrait%2011%2

Portraits, académies, tondi   du 18 et 19 siècle restent mon domaine de prédilection -

Passeur de lumière, de sens  je suis parfois -Aucune de ces toiles ne m'appartiennent, ni à vous d'ailleurs -

Respect,  lenteur face à ces oeuvres il faut avoir -

Il est question de peau, il est question de  sidération, de carnation,   de  sens, qu'un peintre si méconnu  soit il vous offre en partage;  à minima lui rendre hommage, il est question..... -

 

 La dimension sacrée de l'art m'attire, me questionne  -

Il me faut un  écran entre  la réalité  et  moi - Tant  de  vulgarité  de  laideur m'accablent  - Ces  toiles  sont  présences -Sachant  que  la  réalité  n'est  pas  celle que l'on  croit - Tel  le  tondo  qui  représente  une  image  bouclier, une  image clipeata  - Le   cercle  renvoyant  à   l'idée  de  perfection -

 

 

Un parcours artistique et  une formation à l'académie Julian ( Met de Penninghen) m'ont permis, entre autre, d'aiguiser mon oeil  et ce depuis 35 ans  - 

Descendante  des  Panckoucke, sur trois générations d'esthètes, ils  développent de grandes entreprises éditoriales, journalistiques ( Dalloz, Mercure de France ..)  publient les œuvres de Diderot, D'alambert.. et montent une collection fabuleuse de vases Grecques, la seconde après Le Louvre .

 

So what l'exigence est de rigueur -
 

 

Deux catégories de marchands de tableaux coexistent,  ceux

 

qui sont dans le combien uniquement et ceux qui sont dans

 

le pourquoi comment

 

Il est question de peau, il est question de  sidération, de carnation,   de  sens, qu'un peintre si méconnu  soit il vous offre en partage;  à minima lui rendre hommage, il est question..... -

 

 Cette phrase d' André  Du Bouchet me séduit de plus en plus :" S'éloigner du monde pour mieux le retrouver  " -  

 

Suprématisme des lignes, sobriété  audacieuse, pause  

 

dans une décennie  loquace et cuistre -  L C