Splendide étude  fort audacieuse de Lecomte du Noüy destinée  probablement à l’une des nombreuses commandes officielles de l’ état Français  et Roumain –  

  • Rendu naturaliste, gout prononcé pour la narration, le sujet – Chair opalescente, vision sombre et sensuel des corps – Erotisme troublant  sont les principales caractéristiques de ce peintre  hors norme –

« C’est Ingres faisant du Gérome » dira de son travail  un critique – De nombreuses institutions à travers le monde conservent les oeuvres  de ce peintre orientaliste –

  •  Musée d’Orsay  –   Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris –  Cleveland Museum of Art-   Musée de Grenoble –  Musée des Beaux-Arts de Lille – Musée des Beaux-Arts de Nantes –
  • Dahesh Museum of Art, New York –  Musée national des chateaux de Malmaison et de Bois-Préau, Reuil-Malmaison –  Musée Lambinet, Versailles –   Musée départemental de l’Oise, Beauvais..

 Comme souvent je privilégie l’inachevé apparent, l’étude à l’oeuvre finale – Pour Lecomte Du Noüy c’est flagrant, ces grandes compositions historiques m’ennuient alors que ces nombreuses petites études de mains, pieds, ou  profils restent extraordinaires par leurs cadrages serrés, le clair obscur, les lumières outrées  – Elles furent d’ailleurs au retour de ses nombreux périples  en Orient, savamment répertoriées pour des commandes monumentales  – 

  • L’une d’elles de même format que la nôtre,   de la collection du prince Beauvau de Craon  fut vendue chez Sothebys 22 000 €  ( voir photo jointes )-
  • Vente de la Collection Pierre Bergé en 2018 :  La porte du sérail, souvenir du Caire de Jean-Jules-Antoine Lecomte du Noüy qui bat à 2.409.000 € le record mondial pour l’artiste –

Descendant d’une famille noble du Piémont fixée en France au 14e siècle, Jean Lecomte du Nouÿ est né en 1842 à Paris et  y décède en 1923  –

il intègre l’atelier de Jean Léon Gérome qui en fera son élève favori.

  • 1872    il obtient  le second grand Prix de Rome  –  1876 la Légion d’honneur – Médaillé or à l’exposition universelle –
  • Exposera toute sa vie dans les grands salons parisiens. Artiste complet, Jean Lecomte du Nouÿ est peintre et sculpteur. De ses  nombreux voyages en Orient, il rapportera des  carnets de croquis et sera rapidement considéré comme un peintre d’histoire avant tout orientaliste. Il fut peintre officiel de la Cour de Roumanie.  Voyages en   ’Égypte,  et puis la  Grèce, la Turquie et la Roumanie. Dès lors il  alterne sujets religieux et peintures orientalistes. 
  •  Au dos du châssis  le Cachet  de la succession  Lecomte Du Noüy, Vente Toulouse  du 22 06 1999 –   
  • 20,5 x 18,5 
  • Parfait Etat – 

Jules-Antoine Lecomte du Noüy – 1842 1923

4 700,00 €Prix
  • Livraison France 35 € UPS